Comment se protéger contre le vol de vélo ?

Vol de vélo

5 conseils pour ne pas vous faire voler votre vélo

Petits déplacements, courses, vélotaf :

De plus en plus de Français redécouvrent le vélo comme mode de transport.

Juste retour en grâce : le vélo est le champion incontesté de l’écomobilité.

Vous aussi avez fait le choix du vélo pour vous déplacer ?

Félicitations ! La planète vous dit merci, votre portefeuille aussi.

Mais attention : en France un vélo est volé chaque minute.

Près d’un cycliste sur deux s’est déjà fait voler son vélo.

Et ces statistiques sont largement sous-estimées.

La plupart des victimes ne portent pas plainte.

Quelques précautions s’imposent pour protéger votre vélo.

1 Utilisez un antivol vélo

Antivol vélo

Règle n° 1 : attachez toujours votre vélo avec un antivol.

Quelques secondes suffisent aux voleurs pour dérober votre vélo.

Dès que vous posez votre monture, même pour une course express, verrouillez votre antivol.

Règle n° 2 : choisissez un antivol vélo dissuasif.

Les statistiques officielles nous indiquent que 95 % des cyclistes utilisent un antivol de mauvaise qualité.

Les antivols câble, trop faciles à fracturer, sont à proscrire.

Les antivols U, très résistants, offrent une excellente protection.

Toutefois, ils sont un peu encombrants, et ne sont pas compatibles avec tous les supports.

La chaîne antivol est un bon compromis.

Elle permet d’attacher plus facilement votre vélo.

Choisissez une chaîne robuste.

Notre conseil :

Pour davantage de protection, ajoutez un deuxième antivol.

Une combinaison antivol chaîne et antivol U constitue un excellent rempart contre l’effraction.

 

2 Attachez correctement votre vélo

Où attacher votre vélo ?

Votre vélo doit être accroché à un support fixe, par exemple du mobilier urbain.

Ce mobilier devra être le plus résistant possible, au moins autant que votre antivol.

La plupart des agglomérations ont prévu des parcs à vélo équipés de racks de stationnement.

Assurez-vous que ces racks permettent d’attacher votre vélo par au moins 2 points.

Comment attacher votre vélo ?

Le cadre de votre vélo plus une roue (avant de préférence), doivent être pris dans l’antivol.

 

3 Stationnez votre vélo dans un emplacement sécurisé

Mais qu’est-ce qu’un emplacement sécurisé ?

Les voleurs de vélo préfèrent opérer à l’abri des regards.

Ils ont besoin de temps pour commettre leur effraction.

Ils doivent éviter d’attirer l’attention.

Ne cherchez pas à cacher votre vélo.

Privilégiez les emplacements exposés et fréquentés.

 

4 Faites identifier votre vélo

identifiant vélo

L’identification des vélos est obligatoire en France depuis le 1er janvier 2021 pour les vélos neufs.

Elle a été étendue depuis le 1er juillet aux vélos d’occasion vendus par les professionnels.

Elle consiste en un marquage par un numéro qui identifie chaque vélo, un peu à l’instar de l’immatriculation pour une voiture.

Même si votre vélo est très ancien, vous pouvez le faire identifier auprès d’un opérateur d'identification agréé.

Le coût varie entre 10 et 30 €.

Le marquage de votre vélo ne dissuadera peut-être pas les voleurs.

Mais si votre bicyclette volée est retrouvée, elle vous sera restituée à coup sûr.

 

5 Rentrez votre vélo

La nuit, ne stationnez pas votre vélo dans la rue.

Essayez de lui réserver une place dans votre garage, votre cave.

Et pourquoi pas, pour une sécurité maximale, dans votre appartement ou votre maison ?

Pour éviter l’encombrement, un accroche vélo mural peut être une solution astucieuse.

Vous faites vos courses à vélo ?

Si vous lui demandez gentiment, le commerçant vous laissera peut-être rentrer dans la boutique avec votre vélo.

Vous allez au boulot à vélo ?

Mettez votre vélo à l’abri.

De plus en plus d’employeurs encouragent le vélotaf.

Si aucun parking ni local sécurisé n’est prévu, votre vélo sera peut-être toléré à l’intérieur.

 

Faut-il assurer votre vélo contre le vol ?

Quand on connaît le prix de certains vélos à assistance électrique, la question mérite d’être posée.

La plupart des contrats d’assurance multirisque habitation vous garantissent contre le vol à votre domicile.

Pour être couvert au-delà de ce périmètre, des clauses restrictives vous seront imposées.

Par exemple, votre assureur risque de vous demander d’utiliser un antivol qui prenne les 2 roues.

Pas facile à trouver, encore moins à transporter…

 

Alors retour aux fondamentaux de la prévention rappelés dans cet article

Non, le risque zéro n’existe pas.

Oui, vous pouvez vous donner toutes les chances d’échapper au vol de vélo.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison offerte
Sans minimum d'achat !                     (hors rayon lunettes)
Service client
Notre équipe est à votre écoute 7j / 7
Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,